« La ferme des animaux », roman

La ferme des animaux - couverture

Roman de George Orwell publié en 1945

Le pitch

Le récit commence par le soulèvement des animaux peuplant une ferme contre les propriétaires humains qui s’en trouvent proprement chassés. Cette libération promet des jours meilleurs aux animaux, en travaillant dorénavant pour leur compte et pas celui des humains. Malheureusement, très vite de nouvelles règles vont être instaurées, et les pauvres animaux sont loin d’avoir imaginé de quelle façon leur nouvelle société va évoluer…

Avis

« La ferme des animaux » est une dystopie animalière dans laquelle les animaux d’une ferme se soulèvent contre la tyrannie humaine pour améliorer leurs conditions de vie, mais dont la révolte tourne finalement au cauchemar. Peu de chances donc qu’une telle situation puisse se concrétiser un jour, mais on est ici dans un récit métaphorique que l’on peut transposer dans notre société.

Je suis très amateur de dystopies, car ce sont des récits très humanistes qui posent beaucoup de problématiques sur la condition humaine, sur la société, la politique, les conflits et autres, sur fond de science fiction. Une dystopie est souvent une utopie qui tourne mal, dont l’idéologie a dévié de son objectif et dont le système de gouvernement impose un régime autoritaire et totalitaire, interdisant à ses citoyens d’atteindre toute forme de bonheur. La devise du « Parti » du roman « 1984« , une de mes dystopies préférées du même Orwell, en est la parfaite illustration.

Adaptation

La Ferme des animaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *