Coronavirus, le fléau viral qui nous confine…

… et légitime le gouvernement à nous priver de nos libertés !

Les mesures gouvernementales de confinement sont entrées en vigueur le mardi 17 février 2020 à 12h00. 7 jours plus tard l’état d’urgence est décrété. Les sorties ne sont plus autorisées que sous certaines conditions, et muni d’une attestation de dérogation à renouveler pour chaque sortie. Toute violation est sanctionnée d’une amende de 135€, majorable à 200€ dans le cas d’une récidive sous qunize jours,  400€ si impayée dans les délais (décrêt du 28/03/2020).

Des ordonnances vont permettre également aux entreprises d’imposer aux salariés de prendre des congés pendant la période de confinement, afin d’être présent à la levée de celle ci. Fort heureusement la casse a été limitée par l’opposition et les syndicats, un accord d’entreprise ou de branche sera nécessaire, et le déplacement de congés sera limité à 6 jours. Mais pas pour les RTT.

Le confinement n’est pas contestable, la France courant à la catastrophe humanitaire avec une courbe de progression exponentielle de l’épidémie et du nombre de victimes par jour, c’est l’ultime barrière pour inverser la tendance.

Mais il est également légitime de se poser des questions sur  l’opportunisme du gouvernement et s’inquiéter pour l’avenir de nos libertés et nos droits. Lorsque la France verra le bout du tunnel de cette situation, est-ce qu’il y aura un avant / après, est-ce que ce qui a été fait sera défait, et ce qui a été défait, refait ?

Voir sur ce sujet

1 réflexion sur « Coronavirus, le fléau viral qui nous confine… »

  1. 31 mars 2021, 20h, prise de parole de Macron, le gouvernement a reculé au plus tard pour éviter un nouveau confinement, alors que nous sommes privés de libertés depuis des mois, couvre feu à 18 heures depuis 2 mois, pas de vacances d’hiver, remontées mécaniques fermées et crainte d’un confinement en mars, résultat, en avril, pour fêter l’arrivée du printemps, on repart pour 4 semaines à 10km maximum de chez soi, vacances de printemps foutues. 1 an que nous sommes dans le tunnel et nous n’en voyons pas le bout. Je hais ce gouvernement qui nous balade de mensonges en mensonges depuis 1 an, avec cette auto satisfaction pour justifier leurs décisions, ce cynisme à gerber, ils n’en ont rien à battre de sauver des vies, rien à battre de l’urgence sanitaire, leur seule préoccupation est son impact politique, et rien à battre de la santé mentale des français… Give me a gun, I have someone to shoot !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *